Les moyens de transport constituent les premiers responsables de presque la moitié des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Dans le cadre de la préservation environnementale, la réduction de la consommation d'énergie doit ainsi être une priorité. Dans cette optique, on devrait limiter l'émission de CO2 en favorisant l'usage du train, le moyen de transport le moins polluant du monde. Et si chaque travailleur opte pour le train au lieu de sa propre voiture, pensez à l'économie d'énergie que cela engendre et la réduction des gaz que cela implique. 

train

Le train, moyen de transport n'émettant que peu de CO2


Comparé au mode de transport maritime et aérien, le train est plus durable Plus que cela, il est certainement le moins énergivore et le moins polluant des moyens de transport. En effet, sa dépense énergétique va jusqu'à 3 fois moins que celle d'une voiture. D'après la SNCF, si 1 kg de pétrole permet à un camion d'amener des marchandises à une distance de 58 kilomètres, cette quantité de carburant permet à un train de parcourir une distance de 111 kilomètres. A travers cette comparaison, il est facile de conclure que le train est plus économique et qu'il limite l'émission de CO2. Par cela, il participe à la lutte contre le réchauffement climatique, responsable du changement climatique et des problèmes de santé.

Les autres avantages du train


Outre la préservation de l'environnement, le transport ferroviaire joue un rôle important sur le bien-être. Il met ses passagers à l'abri des embouteillages et les libère des soucis de stationnement. Travailleurs et étudiants peuvent ainsi arriver à destination à temps sans aucune difficulté. À bord d'un train, ils peuvent prendre le temps de vérifier certains dossiers, réviser leurs leçons, de lire leurs romans favoris ou le journal.